Coach I & I

Qualité pour professionnels & particuliers

Sweatcoin - Avis sur l'application qui vous fait marcher

Sweatcoin est une application qui vous rémunère dans un type de devise qu'elle vise à transformer en crypto-monnaie.
Conception
Avis après 2 semaines de Sweatcoin
Témoignage d'un utilisateur de Sweatcoin
L'application vous permet de gagner des "Sweatcoins", des points en fonction du nombre de pas que vous faites dans une journée, que vous pouvez ensuite utiliser pour acheter des produits sur la boutique en ligne (dans la thématique sportive : un tracker Fitbit, des cours de fitness ou des abonnements à des applications de nutrition).
Essayer Sweatcoin
L'interface de Sweatcoin & la jauge de suivi de pas & sa consommation de batterie

Conception

A son lancement en 2016, assorti d'une levée de fonds d'1 million de $, l'application anglaise Sweatcoin a trusté les premières places de l'App Store par son concept innovant. La tendance des applications et gadgets de santé/fitness personnels ne se tarissant pas, le succès était prévisible. La synergie entre une cryptomonnaie et une application de fitness ne pouvait pas être davantage dans l'air du temps.

L'intention d'un des créateurs était de court-circuiter le comportement humain de sous-estimer l'impact à venir d'une action immédiate (plus de sport pour une meilleure santé, par exemple). Un simple podomètre n'est qu'un chiffre, alors qu'une récompense immédiate sous forme de devise est beaucoup plus motivante.

Essayer Sweatcoin gratuitement

Etre payé pour marcher : est-ce si simple ?

Sweatcoin, c'est simple. L'application veut que vous marchiez, plus que vous le faites. Vos pas ont une valeur : pour vous, pour votre santé, pour la société. En bref : vous marchez, Sweatcoin paie.

Pourquoi ? Pour que vous soyez heureux. Votre santé va s'améliorer. Vous passerez plus de temps à l'extérieur. Vous aurez plus d'énergie. Sweatcoin souhaite une planète entière de personnes comme ça.

Pour l'avenir, les fondateurs veulent que leur cryptomonnaie soit utilisable au quotidien. Investir aujourd'hui serait peut-être un bon investissement pour demain.

Comment marche Sweatcoin ?

A l'aide d'un algorithme de validation des pas, l'application convertit les pas marchés à l'extérieur en une monnaie virtuelle, que vous pouvez dépenser en produits réels. L'algorithme compare le nombre de pas relevés par le podomètre de votre téléphone avec votre localisation.

Quel que soit votre niveau d'activité, désormais vos pas comptent. En remportant et en dépensant vos Sweatcoins, vous avez à la fois des gains immédiats et des bénéfices sur le long-terme.

Qui paie pour mes pas ?

Les annonceurs, marques et assurances. La diffusion de publicité apporte les revenus de la société.

Comment Sweatcoin utilise-t-il mes données personnelles ?

Vos données ne sont pas revendues. L'algorithme se sert uniquement de la localisation pour valider vos pas.

Avis après 2 semaines de Sweatcoin

J'ai laissé l'application tourner en arrière-plan de mon téléphone, pensant que cela m'inciterait peut-être à bouger davantage. Etant donné que l'application fonctionne en permanence sur votre téléphone – ce dont de nombreux utilisateurs se sont plaints par rapport à l’autonomie de leur batterie - il est possible d'utiliser le GPS pour déterminer approximativement quand vous êtes à l'intérieur ou à l'extérieur.

Les seules pas qui comptent pour vos gains Sweatcoin sont ceux que vous faites à l'extérieur. De plus, l'application ne se synchronise pas avec Fitbit ou d'autres trackers de fitness. Au lieu de cela, il s'appuie sur le logiciel de suivi des pas de votre téléphone.

Malgré ça, Sweatcoin vous pousse à sortir faire votre sport

Sachant que je n'obtiendrais aucun Sweatcoin pour les séances de sport en salle ou à domicile, j'ai commencé à choisir de sortir plus souvent. Il m'arrivait à l'occasion de sortir mon téléphone pour m'assurer que l'application comptait bien mes pas, mais sinon je l'ignorais.

Sweatcoin statut Shaker

Un jour après une marche particulièrement longue, j'ai vérifié mon compte quotidien de Sweatcoin et remarqué que je n'avais obtenu que 5 crédits, le même nombre que la veille, quand je pensais avoir à peine bougé. Je ne suis donc qu’un "Mover" – le premier niveau de l’application - et les "Movers" ne peuvent pas gagner plus de 5 Sweatcoins par jour. La catégorie "Shaker" permet de gagner jusqu’à 10 crédits par jour, en échange de 4,75 SWC mensuels.

Sweatcoin propose une boutique où vous pouvez dépenser vos devises. Ce sont souvent des réductions chez des partenaires de prêt-à-porter, parfois des achats : lacets aimantés pour 300S, t-shirts Dezen à 359S, l'iPhone XS ou 1000$ de cash pour 20 000S. Avant de dépenser quoi que ce soit, vous allez marcher longtemps ! Arrivé à un certain niveau d'expérience et de parrainages, vous aurez accès à des bons PayPal.

sweatcoin-recompenses Etapes d'achat d'une offre Sweatcoin

Convertir ses pièces en récompenses concrètes fonctionne très bien : on achète un code promo dont on se sert sur le site boutique partenaire, à la commande. Dans l'exemple, j'achète un coffret barbe à 69,99£ , le code promo est taillé pour ce montant, donc le produit est gratuit (hors frais de livraison).

Commande avec code promo Sweatcoin
Et trouvez des chaussures de sport pour faire vos pas avec Sweatcoin

Témoignage d'un utilisateur de Sweatcoin

Sweatcoin : Raconte-nous comment tu as commencé à utiliser Sweatcoin - comment tu t'en sortais quand tu as commencé à utiliser l'application ?

Joseph Astier : J'ai commencé à utiliser Sweatcoin il y a environ douze mois. J'étais sorti dîner avec ma conjointe et sa cousine, qui essayait de gagner un FitBit avec Sweatcoin. Bref, sa cousine m'a fait télécharger l'application sur mon téléphone pour qu'elle puisse obtenir un bonus de parrainage. En fait, j'utilisais une canne à l'époque (depuis quelques années) alors je ne pensais pas que je m'en servirai.

Je n'y ai pensé qu'un mois plus tard. Ma conjointe et moi sommes allés en vacances en Grèce, et à la fin du premier jour, j'ai eu la confiance de pouvoir marcher un peu sans ma cane. Et la chaleur m'avait un peu libéré, alors je me sentais mieux. Et cela nous a mené à une conversation autour d'un repas sur le nombre de pas que nous faisions. Nous avons donc comparé nos podomètres des smartphones - et je me suis souvenu de l'application ! Je faisais en moyenne 2 000 pas par jour en temps normal, rien de formidable. Pendant nos vacances, j'avais réussi à porter ce chiffre à 5 000.

Sweatcoin : C'est un sacré progrès !

Joseph Astier : Tout à fait ! Mais après les vacances et le retour au climat britannique, froid et humide, j'étais de nouveau avec ma cane. Même avec, j'ai essayé de me dépasser. J'en suis arrivé au point où j'ai fait 10 000, puis 15 000, puis 20 000 pas. C'était dur, pour être honnête, mais je sentais les avantages d'être de plus en plus mobile. Les gens ne croyaient pas que je faisais réellement tous ces pas, parce que ma mobilité était limitée ces dernières années. J'ai donc progressé jusqu'à nos prochaines vacances, où j'étais en moyenne à 25 000 pas par jour.

Puis j'ai reçu un appel d'Oleg, le cofondateur de Sweatcoin. J'avais écrit à Sweatcoin pour les remercier et leur dire à quel point l'application marchait bien pour moi ! Oleg a commencé à me suivre sur l'application, et j'ai réussi à faire 50 000 pas en été - pas tous les jours, mais de temps en temps. Comme Oleg me suivait, la logique m'a dicté qu'il suivait les gens qui marchaient le plus - alors j'ai vérifié qui il suivait, et j'ai commencé à suivre tout utilisateur qui faisait en moyenne plus de 12 000 pas par jour.

C'était étonnamment très peu de gens - surtout si l'on tient compte du fait que je boitillais et que j'avais une moyenne de près de 20 000. Mais je les ai ajoutées à mon palmarès et je me suis dit : " Je vais tous les battre. Je ne les connais pas - ils pourraient être n'importe qui, mais je vais avoir une moyenne quotidienne au-dessus de la leur." Et très vite, j'ai réussi. L'hiver approchait, mais j'étais beaucoup plus heureux de ma mobilité - toujours avec une cane, mais sortir tous les jours, sous la pluie, la bruine ou la neige - cela n'avait pas d'importance.