Hand et Fidget Spinners

La toupie révolutionnaire

Qu'est-ce qu'un Hand Spinner ?


Les Hand Spinners sont des toupies en forme d'hélices à trois pales, composés d'un roulement central à billes et de trois roulements de contrepoids aux extrémités. Manipulables à une main, ils peuvent tourner au-delà d'une minute. A l'origine utiles pour traiter les troubles de concentration, ils sont devenus des gadgets tendances. Le roulement à billes est généralement composé de deux anneaux, 7 billes collées à l'anneau extérieur mais glissant sur l'anneau intérieur, par lequel on tient le Hand Spinner.

La toupie qui nous vient des USA

Les boules anti-stress ont toujours occupé nos bureaux et les stands des annonceurs dans les salons, mais une nouvelle tendance émerge en ce printemps 2017 : les Hand Spinners.

Hand Spinner bleu et blanc

Ces objets étaient à l'origine prévus pour un usage médical, afin de développer la psychomotricité chez certains patients. Leur usage se répand chez les jeunes hyperconnectés, précurseurs des nouvelles tendances aussi bien virtuelles que plastiques. Leur finalité est toujours présente : ces toupies favorisent la concentration et permettent de fixer ses mains agitées plutôt que sur un stylo bruyant. Les débutants s'en rendront compte rapidement : la main fatigue vite et se crispe, mais avec l'habitude le hand spinner permet de s'échauffer. Le déséquilibrer en enlevant un des contrepoids donne des effets insolites : posé, il se décale. Tel une PowerBall, il nous muscle (légèrement) le bras. Evidemment, impossible de le laisser posé sur un doigt...

Les plus beaux Hand Spinners

La mode du "fidgeting"

Après les Stan Smith, l'ASMR et le vaporwave, le fidgeting est la dernière tendance importée des USA. Comme toutes les modes issues des populations geeks, ce qui est à l'origine un défaut de nervosité est brandi comme un manifeste anticonformiste qui sera érigé en mode de vie. Les outils traditionnels des stylos, briquets, voire alliance sont désuets : les hand spinners sont des éléments à la fois high-tech et gadget de s'en revendiquer.

Hand spinners blanc et noir

Comme tout nouvel élément "lifestyle", ses afictionados avancent ses effets positifs sur la santé à travers moult études scientifiques. Une relevée par le Washington Post souligne un impact sur la perte de poids, les "fidgeteurs" pouvant brûler jusqu'à 350 calories par jour de plus qu'une personne statique et passive. Attention, le fidgeting est source d'agacements pour votre environnement proche. S'il contribue à une meilleure concentration pour ses pratiquants, il perturbe fortement celle des personnes tierces souffrant d'un élément agaçant dans leur champ de vision. L'effet stroboscopique est par contre assez divertissant visuellement dans un éclairage plus faible, mais pas davantage apprécié par les détracteurs de la toupie. Fidgetez donc avec modération en public.

Le gadget must-have de 2017 pour Forbes

Vous mangez les bouts de vos doigts ? Vous tapotez votre bureau ? Vos collègues doivent donc vous détester. Heureusement, 2017 est l'année des "Fidget Toys", des gadgets divers permettant d'occuper les mains des nerveux comme vous. Dépassant le stade des goodies cheap tels les balles anti-stress, ces gadgets méritent d'être de qualité, donc qu'on prête attention au produit.

Le plus répandu d'entre eux est bien sûr le Hand Spinner. Leurs testeurs, nerveux compulsifs, remarquaient qu'ils se levaient moins souvent de leur bureau, et sentaient une concentration plus durable. Egalement en dehors, jouer avec les a forcé à négliger leur smartphone dans les transports, et à remarquer davantage leur environnement. Forcément, le manque du Hand Spinner se fait sentir après avoir été accoutumé. Le phénomène est pour l'instant restreint. De ce fait, les connaisseurs se repèrent entre eux et "socialisent", parfois sur Twitter. Ils ont déjà tendance à débuter une collection de Spinners, connaissant à la fois la variété des qualités et des couleurs, voire le potentiel pour imprimer soi-même son Hand Spinner.

Hand spinners jaune et noir

Les Hand Spinners dans la presse

Le phénomène des Hand Spinners est apparu en France en mars, mais les médias ont eu besoin de plusieurs semaines avant de s'en rendre compte. Depuis début mai, c'est désormais la déferlante. Chacun y va de son article, basé sur l'anecdote, le fait-divers ou l'analyse.

La presse traditionnelle

Les Echos conserve un angle factuel et sérieux. Annonçant le millionième Hand Spinner vendu en France en trois semaines, il puise ses informations auprès du cabinet NPD spécialisé dans le marché du jouet. Il revient également sur l'origine du Hand Spinner et l'histoire de son inventrice, ayant mal géré le brevet.

Hand Spinners dans la presse

Le Spinner dans la presse régionale

La Voix du Nord nous amène à faire la connaissance de Béatrice, vendeuse de Hand Spinners sur les marchés du Touquet et de Berck. Elle en vendrait 20 à 30 par jour. Le public interviewé est jeune : une fille de 12 ans, déclarant en posséder déjà 6.

. La Martinique est touchée par le phénomène, France Info annonce une rupture de stocks dans ce DOM et avance le chiffre mal informé de 300 000 ventes en France. L'Union, PQR de l'est de la France, s'entretient également avec une vendeuse sur les marchés. Samantha est en concurrence avec 20 autres confrères dans sa ville, le journal louant son sens du commerce, ayant vu venir la vague.

Chez les médias en ligne

Le Huffington Post cherche les clics, c'est bien connu. Leur angle est naturellement le sujet le plus polémique, à savoir l'interdiction des Hand Spinners dans les écoles. C'est le cas de deux collèges, du XIVe et XVe arrondissements de Paris, ayant remarqué que le prétexte fallacieux des élèves de "ça m'aide à me concentrer" était aussi vide que leurs têtes.