Coach I & I

Qualité pour professionnels & particuliers

Ou acheter un masque en tissu contre le virus ?

La saison est au masque respiratoire : entre l’influence de la mode vestimentaire asiatique, la fréquentation touristique à Paris et la saison de la grippe, se protéger le bas du visage est tendance. Achetez donc un masque en tissu réutilisable pour prendre les transports et entrer dans les lieux publics fermés.

Mesure d'hygiène courante en Asie, porter un masque permet à la fois de se protéger des bactéries nocives et virus et aussi de limiter ses excrétions dues aux éternuements et toux. L’épidémie du coronavirus et du COVID 19 en France depuis janvier génère un fort intérêt pour cet accessoire.

Trouvez des masques

Le port du masque est obligatoire dans les transports et les lieux publics

Depuis le confinement et a plus forte raison depuis le déconfinement, le port du masque est obligatoire dans les transports publics (bus, tram, métro). Au 20 septembre 2021, il est nécessaire dans tous les lieux intérieurs, mais plus en extérieur.

Vous pouvez suivre l'évolution de fréquentation des transports / déplacements à Paris avec le Citymapper Mobility Index (en temps réel ici). Citymapper Mobility Index - Paris

Les masques grand public doivent être certifiés

Les entreprises produisant des masques grand public ont suivi un processus certifié en 5 étapes :

  1. Les masques respectent l’ensemble des spécifications fixées par la note interministérielle du 29 mars 2020.
  2. Faire réaliser des essais, sous sa responsabilité, conduits par un tiers compétent, démontrant les performances de ses masques au regard des spécifications de l’Etat.
  3. Apposer sur le produit ou son emballage le logo permettant d’identifier les masques grand public.
  4. Demander la publication par le Gouvernement des résultats de ces essais sur cette page.
  5. Indiquer les performances de filtration sur l’emballage.

Par ailleurs, les entreprises doivent mettre à la disposition du public une notice indiquant le mode d’utilisation, de lavage et d’entretien du masque.

LogoLogos des masques en tissu grand public indiquant les nombre de lavages possibles.

Lacoste propose des masques, pas Gucci

Au début de l'épidémie de COVID 19, seuls des indépendants et des petites entreprises concevaient des masques en tissu. Ils étaient d'abord à destination des personnels travaillants essentiels, donc difficiles à trouver pour les particuliers. Suite au déconfinement, les masques jetables sont devenus facilement disponibles et abordables, la majorité a donc fait des stocks pour plus de facilité. Les masques en tissu sont assez contraignants à entretenir.

Avec les rumeurs de reconfinement au coeur de l'été, il y a un regain d'intérêt pour les masques en tissu. Certaines grandes marques en ont donc produit, les particuliers en trouvent désormais plus facilement. C'est le cas notamment de la célèbre marque française au crocodile, Lacoste.

masques en tissu Lacoste

Toutes les marques n'ont pas investi le créneau : le luxe comme Gucci a produit à destination principalement des personnels exposés, à l'inverse de Décathlon et Monoprix, voire Mango et Chantelle qui s'adressent au grand public.

Les masques sont utiles, selon l’OMS

Le coronavirus 2019-nCoV se transmettant par les postillons, s’en équiper est pertinent pour se couvrir la bouche et le nez. Un masque respiratoire de protection est une pratique de bon sens en cas de maladie respiratoire annonce l'OMS, comme se laver les mains. Bien sûr, en porter sans raison autre que la méfiance n’est pas à l’ordre du jour. Le Ministère de la Santé n’encourage que les voyageurs revenant d’Asie et présentant des symptômes grippaux à se masquer. Pour être porté de manière efficace, le masque chirurgical doit être changé toutes les 4 heures, donc plusieurs fois par jour.

Les normes européennes EN149 pour vous aider dans votre choix

Le masque FFP1, inadéquat

Le FFP1 est un masque jetable de bricolage, protégeant des poussières lors de travaux mais pas de bactéries ni virus. Ne vous en servez pas. Leur élastique jaune les identifie.

Le masque FFP2, équilibré

Portés dans les milieux urbains pollués, les FFP2 conviennent pour se protéger des épidémies et virus grippaux. Ces masques de protection respiratoire individuelle disposent d’un système de filtration de l’air et se repèrent à leur élastique bleu ou blanc.

Le FFP3, avec sa valve de protection

Offrant une très haute protection contre les particules très fines, le masque FFP3 est utilisé sur les chantiers sensibles contre les risques de respiration d’amiante. Adapté aussi contre les bactéries de légionelle, ce type est trop lourd pour l’usage.

Le masque N95, contre la fumée

Ce standard tire son nom du fait qu’il filtre 95% des particules de plus de 0,3 microns. Davantage utilisé contre la fumée, essayez toujours.
Niveau de protection Masque FFP1 Masque FFP2 Masque FFP3
Contaminant Contre les poussières fines (silice, laine de verre, soufre) Contre les particules fines et toxiques (ponçage métal, résine) Très haute protection contre les particules très fines (plomb, amiante, fibres céramiques)
Situation Parfait pour le bricolage et petits ouvrages Virus grippaux (grippe aviaire, A/H1N1, SRAS) A utiliser si vous travaillez en contact avec l’amiante ou la légionelle. Masque anti-pollution, efficace en cas d’allergie au pollen.
Présence de valve Avec ou sans valve Avec ou sans valve Toujours équipé d’une valve
Infographie: L'Europe se reconfine | Statista Vous trouverez plus d'infographie sur Statista