Hand et Fidget Spinners

La toupie révolutionnaire

L'origine du Hand Spinner

Comme une toupie, mais tournant entre vos doigts plutôt que sur une surface, bienvenue au Hand Spinner. Sa légèreté et la basse friction du roulement à billes lui permet de tourner plus d'une minute. Son utilité ? Majoritairement un jouet, mais aussi un gadget anti-stress, voire un traitement contre l'hyperactivité. Comme les autres tendances éphémères comme Pokémon Go voire Flappy Bird, l'engouement provient des jeunes ados. Les commerces les mettent en avant comme achats impulsifs et les Hand Spinners pas chers se retrouvent propulsés comme best-sellers chez Amazon.

Maneki neko a-t-il inventé le Hand Spinner ?

Son origine : Mme Hettinger ?

Bluffés par la déferlante, les médias USA ont cherché d'où pouvait bien provenir cette toupie. Une certaine Catherine Hettinger est souvent créditée comme son "inventeur", une femme de 62 ans résidant en Floride. L'histoire fait vendre : elle ne toucherait pas un centime pour son invention, produite en masse par nombre d'entreprises. La réalité est plus complexe.

Un brevet déposé en 1993 et accordé en 1997 par elle-même, nommé "Spinning Toy" (référence US5591062A) présente un objet circulaire avec un dôme central par lequel le tenir, afin de le faire tourner entre deux doigts. Elle en produit artisanalement et le présente à de nombreuses conventions de l'industrie du jouet, sans succès. Hashbro le teste sur le marché de l'époque, mais sans succès. Son brevet expire finalement en 2005, sans que le produit ait rencontré un quelconque succès.

Brevet du Hand Spinner US5591062A
Brevet US5591062A (du Hand Spinner ?)

Quand la vague des Hand Spinners grossit en 2016, des journalistes la contactent pour lui en faire part. Elle ne constate quasiment aucun lien entre son invention et les Hand Spinners tels qu'ils sont produits, et ne juge pas qu'ils reprennent son brevet. Le très sérieux site Bloomberg a consulté des experts en droit de la propriété, qui arrivent à la même conclusion. Et une recherche sur des bases de données de brevet produit des dizaines de résultats sur des inventions proches du Hand Spinner. De toute manière, une fois son brevet expiré, l'invention est tombée dans le domaine public.

C'est le fonctionnement normal d'un brevet, protégeant une création plusieurs années avant qu'elle soit offerte au public, dans le souci d'éviter des monopoles éternels. Catherine Hettinger s'est tout de même prise à cette mode qu'elle n'a pas réellement lancé : elle a lancé une campagne de crowdfunding afin de produire ses toupies artisanales, et envisage une application pour iOS.

Faites-lui plaisir et achetez un Hand Spinner ici
Mais au fait, qu'est-ce qu'un Hand Spinner ?